Top
Général

Apprendre des autres

L’autre soir, en allant au métro, j’ai dit bonsoir à une vieille dame qui fermait ses volets et, juste comme ça, on a entamé une petite conversation. Elle m’a parlé de son travail, d’avant la retraite, des jeunes dont elle s’occupait et qu’elle aimait, de ses parents qu’elle avait accompagnés dans la maladie, du fait qu’elle n’avait pas eu d’enfant. Mais il n’y avait rien de dramatique dans ses propos, bien au contraire. Pour elle, il fallait profiter des gens, des moments. Si aujourd’hui elle sort moins, elle apprécie néanmoins les repas avec ses copines du quartier et les petits moments du quotidien. Elle pense qu’elle n’a pas de raison de se plaindre et qu’il faut profiter !

Cette rencontre m’a remplie de gratitude et c’est plus légère que je suis repartie.

Et je me suis rendue compte que, depuis quelques temps, je n’arrêtais pas de croiser des personnes qui me donnaient des leçons de vie sans même le savoir, des gens, qui par leur attitude, positive, volontaire, joyeuse, me mettaient du baume au cœur et me faisaient dire que le chemin que j’avais pris était définitivement le bon.

Comme ce monsieur qui vit dans une ruelle près de chez moi et qui reboosterait n’importe quel dépressif. Après avoir perdu femme et enfant, il a décidé – de son plein gré – de vivre dans la rue et d’apporter de la joie et du soutien à ceux qui en ont besoin. Toujours positif, même dans les galères, il sait qu’il peut aider les gens à sa façon et – comme il dit – semer des graines qui vont donner de jolies fleurs.

Comme ma copine Sophie qui a été heurtée par un bus et qui, après avoir été dans le coma, en fauteuil roulant, s’en est sortie par la volonté et qui me secoue les fesses quand je flanche. Elle aussi s’accroche et arrive à voir le côté positif des choses même quand c’est dur.

Ces derniers temps, j’entends souvent que les gens sont moroses et suspicieux – surtout à Paris – mais je n’en crois rien. Je crois qu’il y a des gens heureux, gentils (tant pis si ça fait bisounours) et prêts à aider les autres partout, il faut juste savoir écouter parfois…

 

 

 

Partager :

2 comments

  1. yacine 27 mai, 2016 at 10:38 Répondre

    Bonjour, super article plein d’émotion, il faut regarder autour de soi de temps en temps effectivement en apprend beaucoup de choses de la vie des autres.

  2. Anne-So 29 mai, 2016 at 18:39 Répondre

    Je te rejoins complètement : si on ne se focalise que sur les gens grincheux, on les voit partout, mais si on cherche les petites pépites inspirantes, on les voit partout aussi 😉

De / Reply-To:

Your email address will not be published. Required fields are marked *