Top

Je regardais l’autre soir l’un des excellents films de Woody Allen (désolée je suis fan) : Anything else.

Dans ce film, le personnage joué par Woody Allen dit cette phrase qui m’a interpellée : « Dans la vie, tu ne manqueras pas de rencontrer des gens qui te disent comment vivre. Ils ont toutes les réponses… que faire et ne pas faire. Ne les contredis pas. Dis oui, excellente idée et fais-en à ta tête ».

Attention, je ne suis pas en train de dire qu’il ne faut jamais argumenter, mais il arrive parfois que l’on rencontre des gens un tant soit peu « bornés », sûrs de détenir la vérité suprême.

Les mariés-fiers-de-l’être qui viennent d’acheter une maison et d’avoir un enfant. Et pourquoi pas vous ?

Les stressés de la finance qui, à 40 ans, ont déjà mis de côté pour leur retraite en vous faisant la morale parce que vous continuez de vivre en mode adolescent (ben quoi, c’est bon les chips devant la tv !).

Ceux qui vous disent que « les huîtres il n’y a rien de meilleur et que vous devez absolument en manger » alors que vous venez de raconter comment vous avez été malade à crever à Noël dernier et que pour vous c’est fini.

Bref, ceux contre qui il est vain d’argumenter.

Alors oui, je n’ai pas honte de dire que pour qu’on me foute la paix, il m’arrive de pratiquer la méthode du « oui-oui » (surtout avec ma mère!) puis de n’en faire qu’à ma tête.

Je n’ai plus envie de dépenser mon énergie à convaincre les autres que ma façon de vivre me convient, que je fais les bons choix ni que, dans le pire des cas, j’apprendrai de mes échecs et que je saurai rebondir.

Je n’ai pas envie de récupérer les angoisses que les autres projettent sur moi.

Car après tout, la seule qui sait VRAIMENT ce qui est bon pour moi, c’est moi, non ?

 

 

 

 

Partager :

De / Reply-To:

Your email address will not be published. Required fields are marked *